Un magasin d’optique du centre-ville expérimente le marketing olfactif

Sun May 13, 2018

AMBÉRIEU-EN-BUGEY COMMERCE

Résultat de recherche d'images pour "le progrès"

 
 
Le Progrès

Philippe Bozzi, Hervé Danilovic et Malvina Danilovic sont ravis du dispositif olfactif qu’ils ont installé et observent un retour clientèle positif.

La franchise ambarroise du leader du marché de l’optique en France, Alain Afflelou, expérimente le marketing olfactif depuis près d’un an dans son magasin.

Comment se distinguer de ses concurrents quand on est commerçant ? L’enseigne, la décoration, le sourire bien sûr, et pourquoi pas séduire en plus l’odorat des clients ? Un magasin d’optique du centre ville a misé sur le marketing olfactif. Hervé et Malvina Danilovic, responsables de la franchise ambarroise d’Alain Afflelou depuis deux ans, ont pris le parti de se doter d’un diffuseur olfactif. Sans doute la première boutique locale à vouloir faire « sentir la différence » au sens propre.

« Un endroit paisible et agréable »

« J’ai piqué l’idée aux hôtels, admet Philippe Bozzi, leur collaborateur qui est à l’initiative de cette nouveauté. Toutes les grandes marques ont leur identité olfactive et je me suis toujours dit que c’était un point déterminant. » Avant l’aspect commercial que ce type de marketing peut engendrer, il était réellement question « d’apporter aux visiteurs un endroit paisible et agréable », revendique Hervé Danilovic.

Après trois jours d’hésitation, leur dévolu se jette sur une fragrance fleurie pour les beaux jours, alternée avec une senteur boisée pour les journées d’hiver. L’idée n’est pas de masquer un défaut odorant : « Nous ne voulions surtout pas tomber dans l’odeur de spray pour sanitaires », sourit Malvina Danilovic. « L’une des premières choses que l’on nous dit en entrant dans la boutique, c’est que cela sent bon », assure Philippe Bozzi. Le mécanisme prend la forme d’une petite boîte en bois. Les parfums sont confectionnés à Grasse, sur la Côte d'Azur. Les opticiens ont fait appel à l’entreprise ScentAir, leader mondial sur le marché du marketing olfactif. Quel coût pour cette ambiance olfactive ? Les opticiens n’ont pas tenu à nous le préciser.

Personnel et clientèle moins stressés ?

Contrairement à des boulangeries qui diffusent des parfums semblables aux effluves de viennoiseries sortant du four, ou encore des concessions automobiles qui répandent une vapeur rappelant celle du cuir, afin d’attirer les passants, « nous cherchons simplement à procurer un moment de bien-être sans qu’une odeur désagréable ne vienne au nez de notre clientèle », explique Philippe Bozzi, faisant référence aux émanations qui peuvent apparaître à la découpe de verres.

L’équipe se déclare elle-même plus décontractée depuis et assure avoir remarqué un changement chez les clients, qui paraissent moins stressés. « Les gens sentent et ressentent la différence. » Tout comme le parfum diffusé dans les 45 m² d’espace de vente, les affaires sont elles aussi florissantes ? « Notre chiffre a augmenté, je ne dirais pas que c’est uniquement pour cela, mais cela a sans doute dû jouer », indique Malvina Danilovic. Impossible donc de mesurer avec certitude l’impact du marketing olfactif, mais l’expérience semble encourageante. Prochaine étape ? « Pourquoi pas créer une fragrance propre à l’enseigne ou tout du moins à la franchise d’Ambérieu ? », lance Philippe Bozzi.

Laurie ABADIE - Le Progrès

Contact

Parc d’activités du Cassé 2

16, rue Jean Monnet

31240 Saint Jean

+33 5 62 57 63 20

contact@scentair.fr

Cliquez ici pour nous contacter

Suivez-nous !

Envoyez-nous un message

contact us

ScentAir Corporate Headquarters: 3810 Shutterfly Road, Charlotte, NC 28217, USA